Ce n’est qu’un au revoir.

Hier c’était la dernière journée avec mes parents au Québec. Je ne cache pas que c’est triste oui les séparations surtout pour ma mère qui lui rappelle certains souvenirs dans les années 70…Mon père, lui, a profité de son séjour pour me donner un maximum d’entrevues vidéos et écrites pour bâtir le scénario du roman graphique. Ce fut un exercice assez difficile je vous avoue en fin de processus car n’étant pas un journaliste mais son fils, certaines choses sont opaques et redondantes et on évite certains  sujets sensibles  de discussion. Mais ce n’était pas le but de tout déterrer et raviver des moments de douleurs, de souffrance et de peurs dans leur contexte. Le scénariste aura pour mission de partir de mes notes pour raconter une histoire captivante et émouvante.

Avec mon père, j’ai pu aussi connecter avec la communauté laotienne ici au Québec  pour expliquer mon projet et l’histoire que je souhaite raconter sur un support numérique et interactif.

Justement en parlant de scénariste, grâce à mon ami JFP j’ai pu démarrer une belle collaboration avec mes parents et Guy SIMONEAU. Pour connaître le CV de monsieur Guy (comme l’appelle ma mère) c’est par ici! http://guysimoneaufilms.com/

Guy est un auteur, producteur, réalisateur québécois au grand coeur, citoyen du monde et une écoute incroyable pour ce type de projet. Guy a été sensible par ma démarche et l’histoire de notre famille. Guy est un maestro du documentaire. Ses derniers projets et son parcours exceptionnel prouvent qu’il est un élément important et essentiel dans la dynamique de l’équipe et pour décrocher les demandes de subventions culturels au Quebec et Canada.

Encore une fois, l’histoire – je vais être sincère – n’est pas une histoire extraordinaire mais « ordinaire  » comme la vie d’une famille la mienne et de plusieurs milliers de famille qui ont quitté leur pays le Laos dans les années 70. Cependant, Guy entrevoit je pense un potentiel « dramatique » au sens documentaire.

C’est certain que j’ai l’honneur de collaborer avec lui et mes parents ont été ravis de le rencontrer en personne pour discuter et échanger. Monsieur Guy va influencer certainement le projet vers une plateforme hybride au sens multimédia.

Transmedia + transgenerationel + transculturel =  succès pour les subventions

C’est nos prochaines étapes pour cet été.

La chambre au sous-sol est désormais vide, tout est bien rangé et propre…En les quittant à l’aéroport de Montréal , ma fille Rosalie me demande  : « Papa ? Il faut traverser l’océan pour aller chez mamie bou et papi Ly? Et j’aurais quel âge quand je les reverrais? »

Je me suis répondu en silence dans ma tête…

Je viens de loin…très très loin. C’était et restera mon choix… Ma vie est ici avec toi ma grande fille et ta maman. Ma vie d’expatrié.

1

2

IMG_1387

IMG_1565

IMG_1580

6 réflexions sur “Ce n’est qu’un au revoir.

  1. Touchant. C’est les yeux un peu humide que je termine ton billet. Persévère, j’ai hâte de lire/voir/entendre l’histoire « ordinaire » de ta famille.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s